La Canebiière - marseille-maville-enligne.com
Maville
Maville Maville Maville

Retrouvez nos belles adresses

 
 
 
 

Le Canebière


A l’origine, c’était un immense champ de chanvre (en provençal, on disait « canebe ») qu’on appelait « Plan Fourmiguier », au Xème siècle. La plante servait à fabriquer des cordages, pour les bateaux et des élingues (cordages servant à soulever les fardeaux ou à mettre les canots à l’eau, quand ils étaient garnis de crochets). Marseille, à l’époque, était connue comme le plus grand comptoir de chanvre au monde. La ville était destinée à prospérer, car le Comte de Provence, Charles II, décida, en 1296, la création de chantiers navals, et plus tard, au XVIIème siècle, Louis XIV agrandit les chantiers, en créant l’Arsenal des Galères, sur le Plan Fourmiguier.

Sous la IIIème République (élaborée entre 1870 et 1879), elle devient un symbole d’élégance, le lieu des hôtels chics, des grands magasins, des cafés à la mode. On constate que des guinguettes fleurissent dans les allées de Meilhan (elles vont du Bd Garibaldi à l’église actuelle des Réformés).

La Canebière
Le Vieux-Port et Notre dame de la Garde

Plus tard, on s’y rend également pour aller aux spectacles (Odéon, Cinéac, Pathé, Capitole). On s’y promène, au son de la musique du Kiosque. On se presse dans les Foires (foire aux herbes où l’on vend de l’ail ou des tarraillettes…). La Rue Beauvau, construite sur les terrains de l’Arsenal des Galères, voit naître l’Hôtel Beauvau, n°4, hôtel luxueux avec vue sur le Vieux Port, qui a accueilli bien des personnalités telles que Lamartine, George Sand, ou Frédéric Chopin…
En 1854, on consacre la construction du Palais de la Bourse (la Chambre de Commerce) où s’installent les marchands qui, jusque-là, siégeaient à la Maison de Ville devenue ensuite l’Hôtel de Ville. Alors, Marseille est une ville prospère où se multiplient les belles bâtisses, tel l’Hôtel du Louvre et de la Paix, n°53, remarquable avec ses quatre Cariatides (statues de femmes). Aujourd’hui classé monument historique (la façade existe encore/ à l’intérieur, l’escalier et deux salons ont été conservés).
De 1941 à 1977, il abrite La Marine Nationale et depuis 1984, l’Hôtel a été transformé en un grand magasin moderne d’habillement, « C&A ».
Une construction importante, dans les années suivantes, est celle de l’Eglise des Réformés (1868). Ainsi nommée car elle prit la place d’une chapelle, bâtie en 1611, occupée par les Augustins Réformés.
Entre les années 1865 et 1979, on aurait pu admirer le luxueux Hôtel Noailles conçu par l’architecte Bérengier. Mais aujourd’hui il est entièrement restructuré (seules les façades ont été conservées), pour abriter un grand Commissariat. En 1896, les frères Lumières y présentèrent leur premier film « Entrée en gare de la Ciotat »
Un bataillon de Marins pompiers a été créé, en 1939, à la suite d’un terrible incendie survenu aux Nouvelles Galeries de l’époque (73 morts).
La fameuse Foire aux Santons de la période de Noël a débuté en 1883. Actuellement, elle se fait toujours sur la Canebière, mais sur la place du Général De Gaulle.
Depuis 2007, la Canebière est desservie par un superbe Tramway moderne et bien entretenu (trois trajets : Les Caillols - Gare de Noailles / La Blancarde – Arenc - Le Silo / Place Castellane – Arenc - Le Silo). Des prolongements sont prévus, pour 2023, dans diverses directions de la ville.



La Canebière et la place du Général de Gaule