Maville
Maville Maville Maville

Retrouvez nos belles adresses

La ville de Marseille


Marseille est une commune du Sud-Est de la France, chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En 2013, par sa population, Marseille constitue la deuxième commune de France, avec 855 393 habitants et la troisième agglomération avec 1 565 879 habitants. Marseille est depuis le 1er janvier 2016 le siège de la métropole d'Aix-Marseille-Provence, la seconde plus importante de France avec plus d'1,8 millions d'habitants. Son aire urbaine est quant à elle la troisième de France après celles de Paris et Lyon avec 1 727 070 habitants.

Plus ancienne ville de France, fondée sous le nom de Μασσαλyα (Massalía) vers 600 av. J.-C. par des marins grecs originaires de Phocée, Marseille est depuis l'Antiquité un important port de commerce et de passage. Elle connait notamment un essor commercial considérable au cours du xixe siècle devenant une ville industrielle et négociante prospère6.

Héritage de ce passé, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) et l'économie maritime sont encore des pôles majeurs de l'activité régionale et nationale et Marseille reste le premier port français, le deuxième port méditerranéen et le cinquième port européen.

 
Marseille la ville
Notre Dame de la Garde et le Vieux-Port

L'ouverture de Marseille sur la mer Méditerranée en fait depuis ses origines une ville cosmopolite d'échanges culturels et économiques avec l'Europe du Sud, le Proche-Orient, l'Afrique du Nord et l'Asie. Elle est d'ailleurs souvent considérée comme la « Porte de l'Orient».

 

Toponymie


Le nom de Marseille provient du grec Massalía (accent tonique sur le « i »), nom sous lequel est fondée la ville par des Grecs venus de Phocée. Plusieurs hypothèses existent pour expliquer l'origine de ce nom.

La première donne Mas Saliens, la résidence des Salyens, mais mas est un mot provençal d'origine latine et Saliens est celte. Une autre explication donnerait le nom comme issu du grec Massa, les Phocéens ayant rapporté d'Asie Mineure l'habitude de donner ce nom à des villes, châteaux, rivières, etc. (on trouve par exemple plus de trente Massa en Italie).

La création de Marseille par les Phocéens


Massalia à sa création

 

Une explication plus plausible est celle proposée par Ernest Nègre, qui pense que le lieu est baptisé par les Phocéens, à partir d’un hydronyme courant en Grèce, Massalia. Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, autres toponymistes, pensent à un nom ligure. Paul Noujaim suggère quant à lui que le nom vient du phénicien Mars-el, ou Port de Dieu, la ville ayant été élevée sur l'emplacement d'un ancien établissement phénicien.

 

À l'époque romaine, Massalia devient Massilia (accent tonique sur le premier i), puis Marselha en occitan provençal dont le nom français « Marseille » est issu (le « a » final semi-sonnant, étant transposé en « e »).

 

Le nom actuel en occitan provençal est toujours Marselha pour l'orthographe classique ou Marsiho pour l'orthographe mistralienne. On appelle la ville Marsiglia en italien, Marsella en catalan et en espagnol, Marselha en portugais, Marseilles ou Marseille en anglais, on l'a appelé Massilien autrefois en allemand mais Marseille de nos jours et enfin Marsilya en arabe, où le mot arabe marsa veut dire « port » et le mot arabe Iliya veut dire « Jérusalem » (à rapprocher du nom latin Aelia).

Parmi les surnoms donnés à la ville, Marseille est appelée selon Chateaubriand « L'Athènes des Gaules » durant l'Antiquité, la « cité phocéenne » en référence à sa fondation par les Phocéens, « la ville rebelle » du fait de son opposition répétée au pouvoir parisien au cours de son histoire ou encore la « Porte de l'Orient » pour sa situation comme port des colonies. Pendant la Convention, en punition de son implication dans le mouvement fédéraliste, Marseille est temporairement débaptisée : du 6 janvier au 12 février 1794, elle est officiellement ville « sans nom » et ainsi désignée

 

 

Situation

Située au sud-est de la France, en Provence, Marseille est bordée par la Méditerranée à l'ouest, enserrée par le massif de l'Estaque et le massif de l'Étoile au nord, le Garlaban à l'est, le massif de Saint-Cyr et le mont Puget au sud-est et le massif de Marseilleveyre au sud. De par sa position, Marseille est, par voies express, à 775 km de Paris, 316 km de Lyon, 204 km de Nice, 405 km de Toulouse, 400 km de Gênes, 373 km de TurinNote 3 et 501 km de Barcelone.

Plus ancienne ville de France, fondée sous le nom de Μασσαλyα (Massalía) vers 600 av. J.-C. par des marins grecs originaires de Phocée, Marseille est depuis l'Antiquité un important port de commerce et de passage. Elle connait notamment un essor commercial considérable au cours du xixe siècle devenant une ville industrielle et négociante prospère6.

Héritage de ce passé, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) et l'économie maritime sont encore des pôles majeurs de l'activité régionale et nationale et Marseille reste le premier port français, le deuxième port méditerranéen et le cinquième port européen.

 

Communes limitrophes

Marseille est limitrophe des communes du Rove, Simiane-Collongue, septème-les-Vallons, plan-de-cuques et Allauch vers le nord et La Penne-su-huveaune, Aubagne et Cassis à l'est.

 
Marseille Plan de la ville
Plan de la Ville

A l'ouest et au sud de la ville seul la mer Mediterranée borde la ville.

Mais la commune importante la plus proche de Marseille est sa soeur "enemie" Aix-en-Provence située à seulement 25 km du coeur de Marseille.

 

Géologie et relief

La presqu'île de Saint-Tropez appartient géographiquement et géologiquement au massif des Maures, petite chaîne de montagnes du sud de la France qui s’étend d'Hyères à Fréjus.

Le village est adossé à une colline de faible hauteur.

 

Hydrographie

L'Huveaune et son affluent le Jarret, entièrement recouvert dans la partie urbaine de la ville, sont, avec le ruisseau de la Caravelle qui passe aux Aygalades, les principaux cours d'eau traversant Marseille. L'Huveaune et la Caravelle sont des fleuves côtiers aux débits relativement faibles. Le système hydrographique du bassin de la ville est caractéristique du milieu méditerranéen : le débit d'eau est faible mais ses cours d'eau connaissent des crues importantes en cas de pluie. L'eau est très fortement canalisée, souvent à la source même de ces cours d'eau et irrigue l'ensemble du bassin. Dans le cas des cours d'eau marseillais, ceux-ci sont ré-alimentés en eau par le trop-plein du canal de Marseille.

Depuis plus de dix ans l'Huveaune, juste après le point de confluence avec le Jarret, est déviée vers la station d'épuration des eaux de Marseille car son embouchure polluait les plages de la ville. L'eau traitée est ensuite rejetée au sud de la ville, dans les calanques, par l'émissaire de Cortiou, qui lui aussi pose un gros problème de pollution - d'autant plus que le rejet s'effectue dans un parc national d'exception.

Marseille est alimentée en eau potable à 75 % par le canal de Marseille (eaux de la Durance) et à 25 % par le canal de Provence (eaux du Verdon).

 

La Mediterranée

La commune de Marseille a une façade maritime de 57 kilomètres dont 24 kilomètres de calanques.

Les calanques de Marseille s'étendent sur plus de vingt kilomètres de côtes sur la mer Méditerranée entre le village des Goudes, au sud-ouest de la ville et Cassis. C'est un des sites les plus remarquables de France et une zone majeure de ressources naturelles et d'activités sportives. Les calanques comptent un million de visiteurs par an.

À l'issue d'un processus entamé en 1999, un Parc national des calanques a été créé en 2012, afin d'en protéger le patrimoine naturel en terre et sur mer. Il regroupe un territoire de 11 100 hectares sur terre, entre les communes de Marseille, Cassis et La Ciotat et 141 300 hectares en mer. C'est le premier parc national périurbain d'Europe.

Les principales plages sont les plages du Prado, Les Catalans, la Pointe Rouge, la plage du Prophète. Les plages du Prado, officiellement « plages Gaston Defferre », ont été aménagées par les remblais obtenus par le creusement des tunnels du métro.

Marseille compte également près de 100 sites de plongée sous-marine, les plus renommés étant l'archipel de Riou, l'archipel du Frioul et l'île de Planier.

 

Le Vieux Port et la MéditerranéeLe vieux Port de Marseille

 

Sismicité

Si la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comporte des zones à risques sismiques, en particulier dans les régions de Nice et d'Aix-en-Provence, les risques semblent négligeables pour Marseille.