Transports et voies de Communication - maville-enligne.fr - Marseille
Maville
Maville Maville Maville

Retrouvez nos belles adresses

 
 
 
 

Transports et voies de Communication

 

 

Marseille présente les particularités d'être la ville la plus embouteillée de France (et la 18ème mondiale) et d'héberger le principal port français de croisière.


Infracstructure routière

Marseille est le point d'aboutissement sud de la grande transversale nord-sud constituée par les autoroutes A1, A6 et A7 reliant Lille à Marseille via Paris et Lyon, ainsi que de toutes les autoroutes affluentes, dont l'A9/A54 en provenance de Nîmes et l'A51 d'Aix-en-Provence. L'autoroute Nord ou autoroute du soleil est ainsi la principale porte d'entrée routière de la ville : elle traverse tout le nord de la ville et aboutit en centre-ville, à la porte d'Aix.

Autoroute A55
L'arrivé de l'Autoroute A55 sur Marseille
 

Deux autres autoroutes pénètrent dans Marseille :
- l'autoroute du Littoral (A55), en provenance de Martigues, traverse en aérien le quartier d'Euroméditerranée, puis en tunnel celui de la Joliette et aboutit à l'extrémité nord-ouest du Vieux-Port ;
- l'autoroute Est (A50), en provenance de Toulon d'une part et de Nice d'autre part (A52) avec raccordement à Aubagne, se termine à la Capelette, mais est prolongée par le tunnel Prado-Carénage, qui aboutit lui-même sur la rive sud du Vieux-Port.
La jonction de ces deux autoroutes s'effectue par le tunnel sous le Vieux-Port et l'ensemble constitue une traversée de la ville quasiment sans interruption.


L'A507, dite L2, est un semi-périphérique en construction depuis de nombreuses années. Elle doit relier l'autoroute Nord à l'autoroute Est en traversant le 12e arrondissement, elle sera ouverte en 2017.
Les anciennes nationales 8 (route de Marseille) et 113 par lesquelles on accédait à Marseille depuis le nord n'ont plus qu'un intérêt local et ont été déclassées en départementales. Trois autres routes rayonnent à partir de la ville : la D568 (ex-N568, la route du Rove) au nord-ouest, la D908 (ex-N8bis) au nord-est et la D559 (ex-N559, route de la Gineste). Toutes trois sont sinueuses et ont un profil accidenté, mais sont largement utilisées pour les trajets domicile-travail des habitants des banlieues qu'elles desservent (Côte bleue, bassin de Valdonne-Fuveau, Cassis).
La circulation routière est un problème majeur dans la ville française la plus embouteillée (et la 18ème mondiale) en 2015.

 

 

Transports urbains

La Régie des transports de Marseille (RTM), régie publique, gère les transports urbains au sein de Transmétropole du territoire Marseille-Provence.
Marseille compte 119 lignes de bus qui desservent l'ensemble de la ville ainsi qu'Allauch, Plan-de-Cuques et Septèmes-les-Vallons sur un réseau de 950 km. Les parcours et la numérotation des lignes de bus reprennent encore en grande partie celles du réseau de l'ancien tramway de Marseille presque entièrement supprimé à partir des années 1960. Des trolleybus ont circulé à Marseille jusqu'en 2004, où ils ont été remplacés par des bus classiques.

  métro marseillais
 
Rame de Métro Marseillaise

En raison de l'étendue de la ville et des difficultés de circulation, la vitesse moyenne des bus de Marseille est relativement lente, à 12 km/h.
Un dispositif de vidéoverbalisation est mis en place afin de libérer les voies de bus du stationnement et améliorer la fluidité du trafic des autobus.
Le réseau de métro comporte deux lignes représentant 21,5 km et 30 stations. La première ligne a été ouverte en 1977, la dernière extension datant de 2010. Une station supplémentaire (Capitaine Gèze) est en travaux sur la ligne 2, après le terminus actuel de Bougainville, qui prolonge la ligne au-delà d'Arenc.
Tram Marseillais
Tram sur le boulevard Longchamp
 

Le tramway compte trois lignes totalisant 15,8 km et 40 arrêts. Le réseau a été ouvert en 2007.
Trois lignes de bus à haut niveau de service ont été mises en service en 2014 et une autre est prévue.

De mars à septembre, un service de navette maritime est mis en place entre le Vieux-Port, la Pointe Rouge, Les Goudes et le Vieux-Port et L'Estaque. Le ferry boat permet de traverser le Vieux-Port de l'Hôtel de ville à la place aux Huiles. Mis en service en 1880, c'est aujourd'hui principalement une ligne touristique.


Le système de vélopartage « Le vélo » a été mis en place en 2007. Il comporte 130 stations et 1 000 vélos, situées principalement en centre-ville et au sud-ouest, il fonctionne 24h/24 depuis 2013. La ville s'est toutefois vu décerner par la Fédération des usagers de la bicyclettes le prix du « Clou Rouillé » en 2013 qui épingle les communes pour les initiatives à ne pas faire en termes d'aménagements cyclables.
La principale gare routière de Marseille est située à Saint-Charles. Elle est exploitée par la RTM et accueille la majorité des autocars desservant les Bouches-du-Rhône (Cartreize), la région PACA (LER) ou l'Europe (Eurolines et IDBUS) ainsi qu'une navette vers l'aéroport de Marignane.


Transport maritime

Les liaisons maritimes régulières sont au nombre de 220, la moitié étant vers la Méditerranée, l'Afrique et le Moyen-Orient.

Elles relient le port de Marseille à 400 ports de 120 pays différents. Marseille est l'un des principaux points d'accès à la Corse dans le cadre de la continuité territoriale.

  Le Ferryboat
 
Le Ferryboat

 

 

TGV et Trains régionaux

Gare Saint-Charles
La Gare Saint-Charles
 

La gare de Marseille-Saint-Charles, aboutissement de la ligne Paris-Lyon-Marseille, est inaugurée en 1848.

La gare devient alors et pendant longtemps le point de passage obligé des voyageurs vers l'Afrique ou le Moyen-Orient. L'électrification de la ligne est achevée en 1962.

L'ouverture de la LGV Sud-Est en 1981 signe l'arrivée du TGV. La ligne est prolongée en 2001 par la LGV Méditerranée, qui met Paris à trois heures de Marseille.

Aussi, depuis le 1er mai 2015, Eurostar a ouvert une ligne Londres-Marseille desservant aussi Avignon et Lyon et mettant ainsi Marseille à 7h30 de Londres.


La gare Saint-Charles est également le terminus de la ligne de Marseille à Vintimille et accueille le trafic TGV vers l'ouest et le nord de la France, ainsi que celui d'Intercités du sud-ouest via Montpellier et vers la Savoie et la Suisse via Grenoble. Elle est également au cœur du réseau de Transport express régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur (TER) dont la ligne vers Aix-en-Provence a été récemment rénovée et celle vers Toulon est en train d'être triplée.
Dans le cadre du projet de la Ligne nouvelle Provence Côte d'Azur destiné à relier Nice à Marseille, la gare de Marseille-Saint-Charles doit faire l'objet de travaux pour construire une nouvelle gare souterraine. À cette occasion, la gare de la Blancarde devrait également être réaménagée pour accueillir une gare TGV et un tunnel devrait être construit entre les deux gares.
Marseille est également desservie par onze autres gares dont les plus importantes sont celles de la Blancarde et de L'Estaque.

 

Transport aérien

L'aéroport international de Marseille-Provence se situe à 25 kilomètres du centre de Marseille, sur la commune de Marignane, au bord de l'étang de Berre. C'est le troisième aéroport de France hors Île-de-France191. Il a accueilli en 2012 8,3 millions de passagers et plus de 53 000 tonnes de fret.
Son trafic est principalement orienté vers Paris, la Corse, l'Europe, et l'Afrique du Nord. L'ouverture en octobre 2006 de l'aérogare MP2 entièrement consacrée aux compagnies à bas prix a permis de développer le nombre de passagers et de destinations, notamment vers l'Europe.
En plus des liaisons vers Montréal et Toronto, une liaison vers New York a été ouverte en 2013.
L'aéroport est desservi par des navettes d'autocars qui le relient à la gare Saint-Charles et à la gare d'Aix-en-Provence TGV et, depuis 2008, par la gare de Vitrolles-Aéroport-Marseille-Provence.
  Aéroport Marseille-Provence
 
Terminal MP2 de l'aéroport Marseille-Provence