Maville
Maville Maville Maville

Retrouvez nos belles adresses

La région Marseillaise


Marseille est la capitale de la Provence. Mais, tout autour de la cité phocéenne, on trouve d’adorables petits villages et petites villes pittoresques marquées par la culture et les traditions provençales séculaires. Voici un tour d’horizon de certains entre eux facilement accessible.

 

 

Carry-le-Rouet


Cette petite et non moins charmante station balnéaire de la Côte Bleue entre mer et pinèdes. C’est l’une des destinations qui offre les plus belles plages du département. Sable, graviers, rochers, l’éventail est large. De plus les plages sont accessibles pour les familles et la clarté de l’eau est réputée.

Carry, c’est aussi une multitude de petites criques et autres petits coins de baignade quasi confidentiels. Les locaux en connaissent tous les secrets, n’hésitez pas à leur demander, même si les meilleurs “spots” sont parfois gardés jalousement.

C’est un excellent point de départ pour découvrir la Côte Bleue et ses villages aussi charmants que typiques. La plage du Rouet est la plus grande. Naturelle, composée de sable et de galets, elle dispose d’un parking à proximité et est bien indiquée. La plage du Cap Rousset se trouve au cœur de la réserve marine dans le quartier de Banqueroute. Cette charmante plage réaménagée en restanques est une étape du sentier sous-marin de la côte Bleue. En juillet et en août, les animateurs du parc marin font gratuitement découvrir la faune et la flore des fonds marins. Douches, sanitaires, poste de secours et parking à proximité.

Au-delà de la grande bleue, l’âme de Carry réside dans son petit port, véritable épicentre de la commune. Le port compte de nombreux restaurants proposant les spécialités de la mer, notamment l’oursin. L’oursinade est une véritable institution à Carry. Depuis 1960, les trois premiers dimanche de février sont l’occasion d’une grande dégustation d’oursins et de coquillages sur le port. Les oursins sont choisis à la main par des pêcheurs professionnels.

Le port, c’est également l’arène qui accueille des parties de pétanque enflammées, comme au temps où Fernandel y avait établi sa résidence secondaire non loin de là. La Côte Bleue offre de nombreuses activités liées à la mer, nautisme, plongée, pêche. C’est toute la chaleur du sud, les cigales, la pinède, les apéros et repas en bord de mer. Bref, une puissante sensation de vacances.

 

   

 

 

Cassis


Comme l’a popularisé Frédéric Mistral le célèbre poète provençal : “Qui a vu Paris et pas Cassis, n’a rien vu”. A en croire le nombre de visiteurs qui se pressent chaque année dans ce petit port de pêche, cela doit être la “vérité vraie”. Entre mer et falaise, calanques et soleil, Cassis (dont le “s” final ne se prononce pas) est un haut lieu du tourisme en Provence. Son petit port pittoresque est le centre névralgique de ce petit village avec ses nombreux bars et restaurants qui bordent les quais.

Petite par sa taille, Cassis voit sa population exploser durant la saison estivale, et il faut arriver tôt pour trouver une place de stationnement ! Les vieux quartiers sont absolument charmants, avec des places ombragées et fraîches où l’on vient flâner après une chaude journée et bien sûr jouer aux boules.

Attablés à la terrasse d’un restaurant sur le port vous pourrez déguster la production des fameux vignobles de Cassis, qui produisent d’excellents blancs et rosés. Le vignoble de Cassis fut l’une des toutes premières appellations d’origine contrôlée avec Sauternes et Châteauneuf du Pape. Planté exclusivement sur la commune de Cassis ce qui est suffisamment rare pour être mentionné. Les palais les plus accomplis ou les plus motivés se lanceront à la rencontre des douze viticulteurs du cru. Les vignerons se font un plaisir d’initier les visiteurs à la dégustation. Ce vin qui a la particularité de “danser dans le verre” accompagne à merveille une bonne bouillabaisse.

Mais Cassis, c’est avant tout la mer et ses calanques. Ces dernières s’étendent jusqu’à Marseille, et la ville est d’ailleurs située en plein cœur du Parc National des Calanques.

Petit port typique mais aussi célèbre station balnéaire, la ville de Cassis est prise d’assaut l’été venu.

Le premier contact avec Cassis commence généralement par une longue et désespérée recherche d’une place de stationnement. Même arrivé tôt, ce n’est pas gagné, loin de là. Après ces efforts, vient le réconfort et le spectacle qu’offre dans un premier temps la ville puis ses côtes devraient dérider même celui qui a passé deux heures à suer dans sa voiture à tourner à la recherche de place. Petites ruelles charmantes, port touristique des plus agréables avec une multitude de bars, restaurants, glaciers, puis vient la mer, la plage et les calanques qui ne sont jamais très loin.

Pour les moins téméraires, où ceux qui sont sortis tard de table, la ville offre deux plages à deux pas du centre-ville. Pour les autres, en empruntant la promenade des Lombards, on peut rejoindre deux criques accessibles tout en regardant les paysages magnifiques du Cap Canaille. A partir de la Calanque de Port Miou il est possible de rejoindre les calanques de Port Pin et d’En Vau qui sont des incontournables.

Cassis, c’est également de nombreux vignobles dans les environs qui produisent des vins très appréciés dont certains possèdent l’AOC. En résumé ce petit port de pêche par la taille, mais grand par la notoriété et le charme n’a pas fini de vous surprendre ni d’attirer toujours plus d’inconditionnels.

 

   

 

 

La Ciotat


C’est la dernière plage des Bouches du Rhône à l’est avant d’arriver dans le Var. Elle se trouve entre Cassis et Saint-Cyr-sur-Mer / Les Lecques. La Ciotat est un joli port de pêche doublé de vestiges industriel du temps où le chantier naval employait bon nombre de ciotadens. Ce passé désormais révolu, la ville offre ses magnifiques plages et son ambiance provençale populaire pour vos journées et soirées d’été.

La ville a récemment rénové L’Eden Théâtre, la plus ancienne salle de cinéma du monde, qui reprend aujourd’hui du service avec des projections de films régulières. C’est notamment la salle dans laquelle le tout premier film des Frères Lumière fut diffusé. Si vous passez par La Ciotat, une séance de cinéma s’impose dans cette salle monument du 7ème art.

Les plages, les calanques, les occasions de se baigner sont nombreuses à La Ciotat. La célèbre Calanque de Figuerolles mais aussi de nombreuses autres. Sans oublier la non moins célèbre Ile Verte, qui se trouve être la dernière île boisée du département des Bouches du Rhône.

Non loin du port et du Casino, se trouve une succession de plages de sable et de gravier. Très prisées des familles, elles se trouvent le long d’une magnifique promenade et sont en plus surveillées. La ville recèle également de nombreuses criques qui feront le bonheur de ceux qui cherchent plus de tranquillité.

 

  

 

 

Saint-cyr sur mer


Station balnéaire et touristique, Saint Cyr sur Mer est particulièrement prisée l’été pour ses plages. Avec l’obtention des labels Pavillon Bleu et Pavillon bleu Etoiles de Mer, la qualité des eaux de baignade est assurée pour le grand plaisir des vacanciers et des locaux.

Saint Cyr sur Mer compte plusieurs plages qui valent le détour ! La plage des Cailloux plats par exemple est située au niveau de la sortie de la station balnéaire, en direction de la Ciotat. Il s’agit d’une plage de galet peu fréquentée car elle est cachée par une résidence. Pour y accéder il faut passer par un portillon se situant au bord de la départementale.

La plage de la Reinette se trouve à gauche du port de la Madrague. Elle est idéale pour les familles avec enfants, car elle est en majorité ombragée la matinée. Très accessible, on s’y rend à pieds en seulement 5 minutes depuis le port. Ses 70 mètres de long se composent essentiellement de galets, mais une fois dans l’eau le sable prend le relais. De nombreux commerces et restaurants sont également à proximité.

La plage des lecques est sans doute la plus connue de la station balnéaire. Rien de surprenant puisqu’elle est également la plus longue avec 1.4km de galets et de sable. Très animée, vous y retrouverez snacks, restaurants, et plages privées. Deux postes de secours sont présents pour une baignade en toute tranquillité.

On peut également retrouver les plages de la Madrague, La crique du Bramaraou, la plage de la Pointe des Termes, la Calanque du Port d’Alon et la plage de la Mouette de St Cyr sur Mer.

 

   

 

 

Ensuès-la-Redonne


Village typique de la Côte Bleue, Ensuès la Redonne est divisé en trois zones principales : le centre d’Ensuès, excentré par rapport à la mer, la Redonne et son port et les ports de Méjean. Depuis le parking d’Ensuès, descendre la route très inclinée qui va à la calanque en contrebas. Il y a également une plage bien abritée.

 

  

La Calanque des Athénors :

Elle est située entre le port et la Calanque de Figuières. C’est une plage de galets fameuse pour son eau claire et d’une grande pureté. Pour y accèder : se garer sur le port de la Redonne puis emprunter le chemin qui monte sur la droite.

Plage du Petit Méjean :

Adjacente à la calanque du grand Méjean, le site ne propose pas de plage mais des rochers ainsi qu’un petit port. Les plongeurs apprécient particulièrement la richesse de ses fonds sous-marins. Les oursins sont également une grande spécialité. Pour y aller depuis Ensuès la Redonne, prendre la direction de la Redonne et suivre les panneaux pour Méjean. Longez ensuite la voie ferrée sur un peu moins de deux kilomètres. Se garer sur le parking de la Calanque.

Calanque du Grand Méjean :

Elle se trouve à deux kilomètres à l’est de la Redonne. Les visiteurs sont accueillis par un petit port typique, ainsi qu’un restaurant estival. Les rochers sont autant d’invitations à lézarder au soleil, un escalier vous invite à descendre dans la mer. Pour y aller : mêmes indications que pour le Petit Méjean.

Erevine :

Cette Calanque est considérée comme l’une des plus belles criques de la Côte Bleue. Le point de vue est sublime. Pour y aller, on peut partir du port du Grand Méjean ou de Niolon. Comptez une heure de marche. Attention, certains passages peuvent se révéler “sportifs”.

Calanque de Niolon :

Au beau milieu de la Côte Bleue, la calanque de Niolon se trouve entre l’Estaque et Carry le Rouet. Le petit port comporte quelques habitations et commerces. Réputé pour ses fonds sous-marins, Niolon fait le bonheur des amateurs de plongée.

Un centre de Plongée occupe par ailleurs un ancien fort militaire. La vue est également remarquable sur toute la baie de Marseille et le Frioul.

 

   

 

 

Aix-en-Provence


Située à 35 km de Marseille, sa sœur ennemie,  Aix-en-Provence est protégée par la Montagne Sainte Victoire qui culmine à 1.011 m, Aix est entourée d'une campagne richement préservée avec d'authentiques bastides provençales entourées de jardins à la française.

Son nom vient des sources thermales découvertes à la fondation de la ville en 123 avant JC par les romains.

Aix en Provence était la capitale de la Provence au XVème siècle : marchands prospères et notables firent de la ville la Florence provençale que l'on connaît aujourd'hui.

Demeures bourgeoises, placettes fleuries, hôtels particuliers, fontaines anciennes, ruelles ombragées... toutes les images de la Provence noble des XVII° et XVIII° sont rassemblées à Aix.

Les grands noms de la littérature ou de la peinture ont été inspirés par le charme de la ville : Guigou, Stendhal, Mistral, Zola et Cézanne, un itinéraire frappé de la lettre C traverse Aix en Provence et permet de visiter les lieux où vécut le peintre.

Ville d'art et de culture, Aix en Provence possède un riche patrimoine architectural superbement restauré et entretenu.

Les hôtels particuliers alignent leurs belles portes et fenêtres sculptées avec balcons et ferronneries d'art sur le cours Mirabeau et la rue Gaston de Saporta, Aix est un véritable musée à ciel ouvert.

Les élégantes d'Aix et de la région se retrouvent dans les boutiques chics des rues piétonnes autour de la mairie et du quartier Mazarin.

Chaque été, le Festival International d'Art Lyrique et de Musique présente une somptueuse affiche et réunit divas et maestros, le festival de danse connaît également une réputation internationale.

Retrouvez Aix-en-Provence sur ma ville en ligne

 

 

 

 

 

Carte des Bouches-du-Rhône